Paris, capitale de... reliques

Paris abrite des reliques de la plus haute importance pour le monde chrétien. Elles sont toujours vénérées par les fidèles du monde entier. Une facette souvent méconnue de la capitale française. 

 

Détail reliquaire de la Sainte Tunique Basilique d'Argenteuil  @Alexia Gaillard

 

Quel est le rapport entre la Couronne et la Tunique du Christ, les ossements de Sainte Geneviève et les cheveux de Sainte Thérèse? Vous ne le savez pas, c'est normal. Même les Parisiens ignorent tout des trésors religieux que renferme leur ville.

Pour commencer cette balade au pays des symboles, des ossements et restes divers, rien de tel qu'une écoute (ou un téléchargement) de notre émission Paris, capitale de Reliques:

 

Quelques pistes pour partir vous-même à la découverte des reliques conservées en région parisienne.

 

Notre-Dame de Paris (4ème arrondissement)

La Sainte Couronne d'Epines du chistr, Notre-Dame de Paris, 2009. @Alexia Gaillard


Tout voyage au pays des reliques parisiennes se doit de commencer au centre de la capitale dans la Cathédrale Notre-Dame de Paris. C'est ici que, depuis 800 ans, repose la Sainte Couronne d'Épines du Christ (qui n'a d'ailleurs plus d'épines comme c'est expliqué dans notre émission :-). On peut l'observer, dans son écrin de Cristal, chaque premier vendredi du mois (et pendant la Carême, chaque vendredi ainsi que le jeudi saint) lors de "la Vénération".(cliquez ici pour des informations pratiques)

 

 

Renaud de Villelongue à Notre Dame de Paris près du Reliquaire, 2009. @Alexia GaillardRenaud de Villelongue (ci-contre) est chevalier de l’ordre du Saint-Sépulcre. Une organisation qui remonte aux premières croisades (transformée en association en 1847) et qui a pour vocation, à l'origine, de défendre les lieux Saint de la Chrétienté en Orient.

 

 

Aujourd’hui, les chevaliers du Saint-Sépulcre sont toujours présents en Israel, Palestine et Jordanie pour soutenir les Chrétiens mais ils sont également à Notre-Dame de Paris pour veiller sur la Couronne du Christ.

 

 

 

La Sainte-Chapelle (1er arrondissement)

Vitraux de la Sainte Chapelle, Paris, 2009. @Alexia Gaillard

Édifiée à la demande du roi Saint-Louis (1214-1270), la Sainte-Chapelle, ce trésor de l'architecture gothique, a été construite pour abriter la Sainte Couronne d'Épines et d'autres reliques importantes au XIIIème siècle.

 

Guillaume Rabaud (chemise rouge) guide à la Sainte Chapelle @Alexia GaillardGuillaume Rabaud, guide à la Sainte-Chapelle (en rouge ci-contre, il faut de bons yeux ;-) nous en dit plus sur cette histoire singulière:

 

 

 

 

 

Vitraux de la Sainte Chapelle, Paris, 2009. @Alexia GaillardLes vitraux qui font la renommée de la Sainte-Chapelle décrivent plusieurs scènes bibliques. Guillaume Rabaud décrypte ces trésors du XIIIème et du XVème siècles:

 

 

 

 

 La Basilique d'Argenteuil (Val d'Oise)

 

 

On s'éloigne de Paris mais on reste dans l'univers des reliques de la Passion du Christ. C'est dans cette Basilique qu'est gardée la "Sainte Tunique" que portait Jésus lors de sa crucifixion.

 

Reliquaire, Basilique d'Argenteuil. @Alexia GaillardLa pièce de tissu est conservée, enroulée, dans un reliquaire (ci-contre). Quand on visite l'église, on peut distinguer de petites parties grises de l'habit mais il faudra attendre 2034 pour voir entièrement la Tunique (les ostensions ont lieu tous les 50 ans). Une analyse au carbone 14 a montré que la tunique était trop récente pour avoir appartenu au Christ. Mais cela ne change rien à son aura pour ceux qui la vénèrent.

 

 

 


La Chapelle Sainte Thérèse de la Fondation d'Auteuil (16ème arrondissement)

La Chapelle Sainte Thérèse de la Fondation d'Auteuil @Alexia Gaillard

 

C'est certainement une des Saintes les plus populaires au monde. Sainte-Thérèse de Lisieux (1873-1897) était une religieuse carmélite. Elle est morte de la tuberculose à l'âge de 24 ans. Ce sont ses écrits, Histoire d'une Ame, qui l'ont rendue populaire et célèbre. Ils montrent une "petite voie", toute simple, pour "aller à Dieu".

 

Reliqauire Sainte Thérèse, Fondation d'Auteuil, Paris @Alexia GaillardUne chapelle est consacrée à Sainte-Thérèse dans le jardin de la Fondation d'Auteuil (une institution qui s'occupe d'orphelins et d'enfants en difficulté). Au sein de la chapelle, un reliquaire conserve des cheveux et un os de la Sainte.

 

Chaque année, une Semaine Thérèsienne est organisée par la Fondation en l'honneur de la Sainte.

 

 

La Chapelle Notre Dame de la Médaille Miraculeuse (7ème arrondissement)

La Chapelle Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse @Alexia Gaillard

C'est une des stars du tourisme parisien avec 3 millions de visiteurs par an. Pourtant c'est un lieu qui est presque inconnu des habitants de la capitale.

 

Coincée dans une impasse derrière le Bon Marché, la chapelle de la Médaille Miraculeuse conserve les reliques de Soeur Catherine Labouré (1806-1876). Une religieuse du XIXème siècle à laquelle la Sainte Vierge est apparue deux fois. Lors de la seconde apparition en 1832, Marie a demandé à Catherine de frapper une médaille pour l'offrir au monde. Une médaille vendue pour une somme modeste dans la boutique de la Chapelle.

 

L'autel de la Chapelle de la Médaille Miraculeuse montré par Soeur Marie-Madeleine @Alexia Gaillard

L'autel de la Chapelle montré par Soeur Marie-Madeleine (que nous remercions au passage)

 

L'Eglise Saint-Etienne du Mont (5ème arrondissement)

L'Eglise Saint-Etienne du Mont @Alexia Gaillard

 

Impossible de quitter Paris sans passer par cette belle église du quartier latin. Elle renferme, non pas une mais, DEUX chapelles (c'est unique) dédiées à Sainte-Geneviève, la patronne des parisiens et des gendarmes (rien de moins). 

Yves Gagneux, spécialiste des reliques parisiennes, nous en dit plus sur la célébration de la Sainte :

 

L'Eglise Saint-Etienne du Mont @Alexia GaillardL'histoire des reliques de Sainte-Geneviève est un peu longue mais on la racontre très bien dans notre émission (à écouter et télécharger ci dessus).

 

 

 

 

l'Eglise Saint-Marcel (13ème arrondissement)

 

Eglise Saint-Marcel @FLLL (wikipedia commons)

Pour ceux qui veulent encore et encore découvrir des reliques et des lieux insolites, un détour s'impose par le 13ème arrondissement au 82 Boulevard de l'Hôpital. C'est dans cet édifice moderne (qui date des années 60) que repose les reliques de Saint-Marcel, l'un des protecteurs de Paris. Mais qui était-il? Quelques éléments de réponse avec Jean Bachelot, Président de la Société d'Histoire et d'Archéologie du 13e arrondissement   (interrogé par Vincent Gilet)

 

Pour aller plus loin et pour en savoir plus encore ...

 

Yves Gagneux @Alexia Gaillard

 

Si les reliques et autres reliquaires parisiens vous passionnent (et qu'après écoute et lecture de nos réalisations, vous voulez en savoir plus) une seule solution : Reliques et reliquaires à Paris, (éditions du cerf, 2007), un ouvrage signé Yves Gagneux (en photo ci-dessus).

Voici quelques questions abordées par Yves Gagneux qui n'ont pas trouvé place dans notre émission mais qui intéresseront peut-êtles internautes.

Le spécialiste nous explique, d'abord, pourquoi, à ses yeux, le culte des reliques à Paris n'a plus l'importance qu'il a pu avoir par le passé:

 

Conséquence de cette désaffection, des reliques sont abandonnées et oubliées depuis des années et il faut la passion et la curiosité de quelqu'un comme Yves Gagneux pour les redécouvrir :

  (Reportage et photos : Alexia gaillard)

2 Commentaires

Bravo et Merci pour ces informations tes intéressantes, et peu connues...

Quelle bonne idée ce reportage insolite sur Paris qui abrite tant de belles reliques. merci pour votre enquête.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tag HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <img> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question vous est posée pour vérifier si vous êtes un humain et non un robot et ainsi prévenir le spam automatique.
Image CAPTCHA
Recopier les caractères de l'image (en respectant les majuscules, minuscules et sans espace).