Nos bonnes adresses à Tanger

Vous avez aimé notre reportage sur Tanger? Vous y allez et vous voulez quelques conseils? Ces infos sont pour vous!

 

Se rendre à Tanger :

 
Les vols vers le Maroc sont très nombreux, vers Tanger directement plus rares. Le train de nuit qui relie chaque jour Marrakech à Tanger est une belle manière d’arriver dans la ville. Son coût est jusqu’à maintenant très raisonnable.

A voir :

 
Tanger est une ville d’une beauté rare. Vieille ville arabe, quartiers européens, bâtiments art-déco, théâtres, cinémas. De la grande plage à la casbah, on peut facilement marcher et profiter des dizaines de terrasses de café pour faire des pauses. On se sent alternativement (et sans transition) à Londres, Madrid, Beyrouth, Marseille, Barcelone, Casablanca, Nice, Cannes, Saint-Tropez, Fès...Pour circuler, on peut aussi emprunter un "petit taxi". Ils sont munis de compteurs et en insistant un peu, les chauffeurs acceptent de les mettre en route (soyez malgré tout généreux en pourboires, cela fait toujours plaisir)
 
 
 
 
La librairie des colonnes : située 54, rue Pasteur, c’est un lieu de pèlerinage pour ceux qui s’intéressent à l’histoire littéraire de la ville. Une galerie de portraits accueille le visiteur :Yourcenar, Sartre, Genet, Bowles, Ben Jelloun, Mrabet, Choukri…
Ils sont nombreux mais c’est loin d’être exhaustif. Tanger a inspiré et accueilli tant de monde qu’il est impossible de tous les représenter. Ne vous attendez pas à trouver beaucoup de livres liés à Tanger, la librairie des colonnes est dans une phase de transition et ses rayonnages sont clairsemés.
 
 
 
 
 
Le Café de Paris : Place de France, face au Consulat de France (ne pas confondre avec le café de France, juste en face). C’est loin d’être le seul café de Tanger mais c’est certainement un des plus charmants. Plusieurs cercles d’artistes, de poètes, de cinéphiles s’y donnent chaque jour rendez-vous. On peut y rester des heures à observer la clientèle (essentiellement masculine), la décoration (velours, skaï, napperons), la danse des serveurs…Le souvenir de Bowles, Choukri, Genet habite ce lieu où on ne sert plus d’alcool (le thé, le jus d’orange et le café sont très bons).
 
 
 
 
 
Amateurs de foulards et de tissages, Rendez-vous au premier étage du Funduk Chejra. Des tisserands continuent à travailler dans ce vieux caravansérail.(prendre à droite après l'hôtel Minzah rue de la liberté)
 
 
 
 
La cinémathèque de Tanger. Place du Grand Socco. Pour tout savoir sur ce lieu. Rendez-vous ici.
 
 
 
 
 
 
Amateurs de douceurs, ne manquez pas le vendeur de Nougat et de Turon de Tanger. Sa boutique est un petit stand blanc située entre le Petit et le Grand Socco, rue Es-siaghine.
 
 
 

 

Le musée de l'ancienne légation américaine. Une pièce est consacrée à Paul Bowles. Chambre de Paul BowlesQuelques objets qui racontent les 52 ans que l'écrivain et compositeur américain a passé à tanger. Rue d'Amérique, dans la vieille ville non loin de notre vendeur de nougat.
 
 
 

Le Salon de Coiffure de Juan Bernardo Guillen. C’est ici.

 
 
 
 
 
 
 
La grotte d'Hercule TangerLa Grotte d’Hercule. A l'ouest de Tanger. C’est une cavité naturelle au fond d’une grotte donnant sur un océan atlantique déchaîné. Le bruit, la lumière aveuglante contrastant avec l’obscurité rupestre donnent une certaine magie à ce lieu. Il se peut que sa surexploitation touristique soit une gêne pour les visiteurs agoraphobes.
 
 

Sortir :

Les adresses et les styles ne manquent pas à Tanger. Chacun trouvera ce qu’il cherche pourvu qu’il demande conseil aux bonnes personnes.
 
Bar nimber One TangerLe Number One. C’est un bar à tapas et un restaurant installé dans un appartement. L’accueil est chaleureux, l’ambiance détendue, la déco intimiste. Il est situé 1 bld Mohammed V.
 
 
 
 
Tanger InnLe Tanger Inn (à deux pas du précédent) un lieu lié à la Beat generation. L’ambiance est un peu « m’as-tu-vu » mais on y passe de bonnes soirées.  Accueil sympathique, clientèle chaleureuse.
 
 
 

A lire :

 
Les écrits sur Tanger (ou liés à la ville) sont très nombreux. Voici une petite sélection :
 
Mohamed Choikri Librairie des colonnes TangerLe pain nu de Mohamed Choukri. Enfant du pays ayant grandi dans la ville de Tanger, Choukri est un maître dans l’art de la concision. Son livre est mince mais c’est une des plus belles introductions à la ville et surtout à son caractère interlope. Un récit autobiographique qui a fait de son auteur (analphabète jusqu’à l’âge adulte) un des plus grands écrivains marocains et tangérois.
 
Au grand Socco de Joseph Kessel. Un livre peu connu aujourd’hui qui pourrait être un grand classique. C’est l’histoire de Bachir « deux fois bossu », conteur talentueux qui captive la foule colorée de la place du Grand Socco (ce lien conduit vers un petit film), anciennement un marché.
 
Tanger et autres Marocs de Daniel Rondeau. Un livre sensible, bien écrit, qui raconte l’amour de cet auteur français pour la belle Tanger. Une passion qui a commencé par un échange épistolaire avec le grand Paul Bowles.
 
La revue Nejma TangerNejma c’est le nom de la revue que publie Simon-Pierre Hamelin à Tanger. On la trouve (comme Simon-Pierre) à la librairie des colonnes.
 
 
 
Les chiens aboient de Truman Capote. Un recueil de textes dont un, court mais agréable, sur Tanger.
 
En vrac :
 
Le Café de la plage (Mrabet/Bowles)
M’haschhich (Mrabet/Bowles)
Don Julian (Juan Goytisolo)
Le festin nu (William Burroughs)
Lettres de Tanger à Allen Ginsberg (William Burroughs)
Un thé au sahara (Paul Bowles)
Réveillon à Tanger (Paul Bowles)
Jour de silence à Tanger (Tahar Ben Jelloun)
 
Portrait de Paul Bowles Librairie des colonnes 

 

 

2 Commentaires

J'aime beaucoup cette visite,à la fois "simplement touristique" et aussi culturelle, sans prétention. Je me rendrai certainement début novembre à Tanger...cette "visite" m'y incite encore plus. Merci .
Bernard
PS: un peu plus de photos m'aurait bien plu..........mais j'aurai la surprise de découvrir ce que vous n'avez pas montré........

Voici le blog d'un écrivain tangérois :

http://younisos-ecrivain-tanger-litterature.kouaa-blog.com/

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tag HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <img> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question vous est posée pour vérifier si vous êtes un humain et non un robot et ainsi prévenir le spam automatique.
Image CAPTCHA
Recopier les caractères de l'image (en respectant les majuscules, minuscules et sans espace).