Pécs: la perle de Transdanubie

Cathédrale de Pécs @ziad maaloufNichée au cœur du Massif de Mecsek, au Sud de la Hongrie, Pécs est une ville deux fois millénaire. Elle est Capitale Européenne de la Culture en 2010. Son riche patrimoine antique, ses nombreux musées, sa tradition viticole, ses bars et ses galeries d’art en font une des villes les plus séduisantes de ce coin d’Europe.


Pour découvrir Pécs, vous pouvez commencer par écouter ou télécharger l’émission que nous lui avons consacrée:


 

 

Quand les guides proposent des itinéraires d’une semaine en Hongrie, après la découverte de Budapest, ils poussent les voyageurs vers la boucle du Danube, le lac Balaton et les régions de l’Est avec le célèbre vignoble de Tokaj. Ils négligent souvent Pécs et c'est dommage car elle vaut largement le détour.

Gare de Pécs @ziad maalouf

La ville est très facilement accessible en train de Budapest-Gare de l’Est. 3 heures de voyage dans des trains modernes et confortables pour arriver à la gare de Pécs (ci-dessus).

Pécs est située à 200 km de la capitale, près de la Croatie et de la Serbie. Dans les années 90, pendant la guerre des Balkans, on y croisait des voitures de l’ONU. Les militaires venaient se divertir ici, pour oublier le conflit.

A l’époque déjà, peu de temps après la chute du Rideau de Fer, Pécs était une ville colorée et agréable. Avec les années elle n’a pas cessé de cultiver sa qualité de vie. Son doux microclimat, ses ruelles pittoresques et ses parcs lui confèrent une atmosphère méditerranéenne très enviable.

Pécs @ziad maalouf
Pécs @ziad maalouf Pécs @ziad maalouf
Pécs @ziad maalouf Pécs @ziad maalouf
Théâtre Pécs @ziad maalouf Pécs @ziad maalouf


 

L’histoire et l’art à fleur de pierre

Les 170 000 habitants vivent au milieu d’un riche patrimoine qui raconte le passé multiculturel de cette région.

La première surprise, sur la place principale, c’est la grande mosquée construite vers 1580. La dzsámija Gazi Kaszim Pasa rappelle que la ville a été sous domination turque du milieu du XVIème siècle à 1686.

 

A l’intérieur de la grande mosquée on peut encore voir le mihrab, la niche qui donne la direction de La Mecque (ci dessus) et des fragments de versets du Coran. Transformée en église à la fin du XVIIème siècle, elle fut alors décorée de fresques (la coupole vue de l'intérieur ci-dessous), d’un autel et d’un orgue.

 

Il ne reste que deux mosquées sur la douzaine que comptait Pécs sous la domination ottomane. La seconde (ci-dessous), plus petite, abrite un musée de la culture turque et a conservé son minaret.

 

 

Pécs est aussi une très vieille terre chrétienne. Sa nécropole paléochrétienne est là pour le souligner. Ce vaste et remarquable cimetière est classé «patrimoine mondial» par l’Unesco.

La nécropole Paléochrétienne de Pécs

Ouvert au public, il permet d’admirer de riches tombes peintes (ci-dessous le parcours et en grand, une vue générale du plafaond de la chambre sépulcrale Pierre et Paul). Cette nécropole du IVème siècle faisait partie de la ville de Sopianae, le premier nom de Pécs.

Le parcours, suspendu au dessous du champ archéologique, est un saisissant voyage dans le temps.

 

 

 

Le musée Zsolnay retrace l’histoire de la manufacture de céramique créée par Miklos Zsolnay et reprise par son célèbre fils Vilmos.
 Musée Zsolnay Pécs @Ziad Maalouf

L’usine a diffusé ses productions dans toutes l’Europe et même au delà. Elle est réputée pour sa céramique recouverte d’un vernis éosine. Il donne aux vases et aux assiettes un aspect irisé très reconnaissable. Les artistes de la Belle Epoque et de l’Art Nouveau ont été particulièrement séduits par cette manufacture. L’autre invention de Zsolnay, c’est le Pyrogranit, une céramique résistant au gel destinée aux façades d’immeubles (un exemple de décoration de façade en pyrogranit ci-dessous). A Pecs, on peut voir un exemple de l’utilisation de pyrogranit sur la façade de la caisse d’épargne près de la grande mosquée.

La fabrique Zsolnay est encore en activité. Elle occupe une petite partie des anciens locaux du céramiste. L'ensemble (qui se visitait) est en rénovation jusqu'à la fin de l'année 2010 (au moins). La ville de Pécs est entrain d'y construire un quartier culturel, un des projets phare de Pécs 2010.

 Musée Zsolnay Pécs @Ziad Maalouf

 

 

La maison natale de Victor Vasarely est dédiée à l’œuvre du plus célèbre enfant de Pecs. L'artiste, mort en 1997, célèbre pour ses oeuvres cinétiques.

Sculpture, Musée Vasarely, Pécs @ Váradi Zsolt (wikimedia commons)

 

Les cadenas de l'amour. On raconte toutes sortes de légendes sur ces murs de cadenas. Si vous habitez à Moscou, à Rome, à Riga, à Séoul, Séville, Odessa, Kiev, Cologne, Bruxelles, Montevideo ou même Paris, peut-être que vous avez vu naître récemment cette étrange pratique amoureuse près de chez vous ? Elle plonge parfois les édiles dans l’embarras (comme à Rome où on risque 50 euros d’amende pour un cadenas sur un édifice public). Nul ne sait exactement d’où vient ce fétichisme, mais on s’accorde en général pour faire de Pécs le berceau de cette superstition cadenassée.

Cadenas de l'amour Pécs @Ziad Maalouf

 

Cadenas de l'amour Pécs @Ziad Maalouf Cadenas de l'amour Pécs @Ziad Maalouf
Cadenas de l'amour Pécs @Ziad Maalouf Cadenas de l'amour Pécs @Ziad Maalouf
Cadenas de l'amour Pécs @Ziad Maalouf Cadenas de l'amour Pécs @Ziad Maalouf

 Cadenas de l'amour Pécs @Ziad Maalouf

 

 

Le musée Csontváry. Tivadar Kosztka Csontváry (1853-1919) est un peintre à l'histoire étonnante. Certains le surnomment "le Van Gogh" hongrois, ils font probablement plus référence à son caractère original qu'à ses toiles.

Le musée Csontváry Pécs @Ziad maalouf
Ci-dessous, un entretien (en Hongrois traduit par Zoltan) avec le directeur artistique des musées de Pécs sur la vie de ce peintre.

 

Le musée Csontváry Pécs @Ziad maalouf Le musée Csontváry Pécs @Ziad maalouf
Le musée Csontváry Pécs @Ziad maalouf Le musée Csontváry Pécs @Ziad maalouf

 

 

Les galeries d'art à Pécs

Közelítés Galéria  7621 Pécs, Mátyás király u.2.

Les galeries d'art sont nombreuses à Pécs et certaines sont de très grande qualité. La galerie Közelítés (7621 Pécs, Mátyás király u.2.) en particulier qui se trouve juste en face du théâtre national. Elle représente un collectif d'une centaine d'artistes, the Approch Art Association, supervisé par Rita Varga (ci-dessous à droite entrain de parler avec Zoltan)

rita varga et ziap @ziad maalouf

Ci-dessous, deux petites vidéos réalisées lors d'une expo dans cette galerie (à gauche une oeuvre incroyable en épines de roses signée Erik Matrai et à droite une sculpture en mouvement signée Sandro Porcu )

 

 

 

Sortir à Pécs

Comme Budapest, Pécs se défend très bien sur le plan de la vie nocturne.

Pecs la nuit @ziad maalouf

L'adresse la plus simple et la plus sympa de la ville est le Blöff (ci-dessous) au pied du théâtre national Színház tér 7621 Pécs, Hungary 06 30 997-9008

blöff Pécs @ziad maalouf blöff Pécs @ziad maalouf

 

le Kino (ci-dessous) est un autre lieu très vivant. C'est un bar-salle de concert installé dans un ancien cinéma.

Kinocafé Pécs @ziad maalouf

 

Notre coup de coeur, c'est le Zöld. Tout près du précédent (100 m plus loin sur le trottoir d'en face), c'est un lieu qui rappelle les bars alternatifs de Budapest. On y trouve une enceinte principale pleine de recoins, une cour avec un chapiteau et une cave pour les concerts.

le Zold Pécs @Ziad maalouf le Zold Pécs @Ziad maalouf
le Zold Pécs @Ziad maalouf le Zold Pécs @Ziad maalouf
le Zold Pécs @Ziad maalouf le Zold Pécs @Ziad maalouf
le Zold Pécs @Ziad maalouf le Zold Pécs @Ziad maalouf

le Zold Pécs @Ziad maalouf

 

Autour de Pécs, les vignes colorent les coteaux du massif de Mecsek. Elles produisent des vins capiteux grâce aux 2000 heures annuelles d’ensoleillement (c’est une des régions les plus chaudes de Hongrie). Il y a plusieurs routes des vins dans la région dont celle de Mohács-Bóly qui est supervisée par Catherine : 

On peut déguster les vins locaux dans tous les bars mentionnés ci-dessus ou tenter sa chance dans un lieu plus traditionnel comme le Hörpinto Borozo (ci dessous)

Pecs t @ziad maalouf

 

Pour préparer un voyage à Pécs, vous pouvez jeter un peil au site internet de Pécs2010 et aussi au site de l’Office Hongrois du Tourisme (une section est consacrée à l'événement).

3 Commentaires

Une ville magnifique, j'ai eu la chance d'y aller quand j'étais petit.
j'ai aimer voir ces nombreuse église rassembler dans un seule et même village.
En tout cas à tous les touristes qui n'ont pas encore eu l'ocassion d'aller visiter cet ville, je vous conseil fortement de passer au moin une fois vos vacances la-bàs et vous verrez la magie de cet ville.
Cordialement,
Jeux de catapulte

C'est une ville magnifique qui mérite d'etre visitée en 2012 aussi!!:)

Très heureux d'avoir entendu Jehan, mon fils, interviewé et passionné à la fois par la ville et la musique ... (;o) à qui j'adresse un bonjour par site interposé.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tag HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <img> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question vous est posée pour vérifier si vous êtes un humain et non un robot et ainsi prévenir le spam automatique.
Image CAPTCHA
Recopier les caractères de l'image (en respectant les majuscules, minuscules et sans espace).